Cinéma : Quand les tournages virent au drame

Le tir mortel de l’acteur américain Alec Baldwin sur le tournage d’un film au Nouveau-Mexique, aux États-Unis, n’est pas l’unique tragédie survenue sur des tournages.

Le précédent Brandon Lee 

En mars 1993, l’acteur Brandon Lee meurt sur le tournage du film «The Crow» en Caroline du Nord, aux États-Unis, après avoir été blessé au ventre par balle. L’arme utilisée pour tirer durant une scène sur le fils de la star des arts martiaux, Bruce Lee, alors âgé de 27 ans, était censée ne contenir que des balles à blanc. Mais l’autopsie a révélé qu’il avait été touché par un projectile de calibre 44 resté bloqué dans le canon et délogé par la détonation de la cartouche à blanc.

Au temps du cinéma muet

Réalisateur et producteur américain emblématique, Cecil B. DeMille tourne en 1915 un western, «The Captive», où son souci du réalisme l’amène à utiliser de vraies balles dans une scène pour défoncer une porte. Dans la scène suivante, un figurant qui a oublié d’enlever la balle réelle de sa carabine tire sur un autre figurant et le tue.

Accident d’hélicoptère sur «Twilight Zone»

Les cascades qui tournent mal au détriment des cascadeurs sont nombreuses dans l’histoire du cinéma. Dans certains cas, les accidents de cascade impliquent des membres du tournage, parfois des acteurs. En 1982, l’acteur Vic Morrow, 53 ans, et deux enfants de sept et six ans sont tués par la chute d’un hélicoptère dans une scène de guerre du film «Twilight Zone», du metteur en scène américain John Landis, tournée à Los Angeles.

Dans la scène censée se dérouler au Vietnam, Vic Morrow, portant le jeune garçon et la fillette, devait traverser une rivière au milieu des explosions sous le mitraillage d’un hélicoptère. Mais l’appareil est touché accidentellement par un explosif, s’abat et décapite l’acteur et le garçon, écrasant la petite fille. Un procès tenu en 1987 à Los Angeles aboutit à l’acquittement du metteur en scène John Landis et de quatre de ses collaborateurs.

Tué en filmant la Batmobile

En 2007, un technicien spécialiste des effets spéciaux, Conway Wickliffe, meurt en Angleterre sur le tournage de «The Dark Knight», deuxième opus de la série de films «Batman» du Britannique Christopher Nolan. La voiture à bord de laquelle il se trouve percute un arbre lors de la répétition d’une scène avec la Batmobile, le véhicule du super-héros. Le technicien meurt dans l’accident.

Un cameraman fauché sur «Taxi 2»

En 1999, à Paris, sur le tournage d’une scène de cascade en voiture du film «Taxi 2» du réalisateur Gérard Krawczyk, le caméraman Alain Dutartre, 41 ans, est percuté par une voiture qui saute plus loin que prévu. Il meurt peu après. En 2009, la société de production Europacorp, du réalisateur-producteur Luc Besson, est jugée responsable en appel ainsi que le cascadeur Rémy Julienne, écopant, pour la première, de 100 000 euros d’amende et, pour le second (décédé en janvier 2021), de six mois de prison avec sursis et 2 000 euros d’amende. Jugement devenu définitif après rejet d’un pourvoi en cassation.

Tué par l’éboulement d’un décor

Un décorateur de 56 ans, David Ritchie, meurt après un éboulement accidentel à Toronto, au Canada, en janvier 2007, sur une scène extérieure du film fantastique américano-canadien «Jumper» de Doug Liman, englouti sous un mélange de glace, de sable et de terre.