Mondial 2022 : Le Qatar veut que les spectateurs soient vaccinés

Le Qatar exigera que les spectateurs qui souhaitent assister à la Coupe du monde de soccer de 2022 soient vaccinés contre le coronavirus, a annoncé le gouvernement dimanche 20 juin.

Le premier ministre Khaled Ben Khalifa Al Thani a déclaré au quotidien d’État que le pays du golfe Persique tente d’obtenir un million de doses de vaccin pour immuniser les spectateurs qui souhaitent assister au tournoi.

« Quand la Coupe du monde du Qatar de 2022 se mettra en branle, la plupart des pays du monde auront vacciné et immunisé leurs citoyens, a confié le cheikh, selon des propos rapportés par le quotidien d’État. Puisque certains pays pourraient ne pas être en mesure de vacciner l’ensemble de leurs citoyens, le Qatar interdira aux spectateurs l’entrée aux stades [de la Coupe du monde], à moins qu’ils ne soient totalement immunisés contre le virus. »

Le Qatar a rapporté 585 décès et 220 080 cas depuis le début de la pandémie de coronavirus. La première Coupe du monde de l’histoire à se dérouler au Moyen-Orient doit commencer le 21 novembre 2022.

« Nous négocions présentement avec une entreprise afin d’obtenir un million de doses du vaccin contre le coronavirus pour immuniser ceux qui voudront assister à la Coupe du monde du Qatar, a poursuivi le premier ministre qatari. Notre objectif principal est de vacciner ceux qui ne le sont pas, afin de protéger la santé de notre population. »

La FIFA et le comité organisateur de la Coupe du monde du Qatar n’ont pas commenté jusqu’ici la décision du premier ministre.

La Norvège ne boycottera pas le Mondial  

Par ailleurs, le monde du football norvégien s’est prononcé dimanche 20 juin contre un boycott de la prochaine Coupe du monde au Qatar. Lors d’un congrès extraordinaire convoqué par la Fédération norvégienne de football (NFF) pour examiner cette épineuse question, 368 délégués ont voté pour une motion excluant un boycott tandis que 121 l’ont rejetée.

Le vote était très attendu: la Norvège – encore loin d’avoir décroché son billet pour le Mondial-2022 – était susceptible de devenir le premier pays au monde à snober le grand rendez-vous du ballon rond qui se disputera du 21 novembre au 18 décembre 2022. Sous la pression de supporters indignés par le sort des travailleurs migrants et la situation des droits humains rapportés dans les médias, la NFF avait convoqué ce congrès extraordinaire, en ligne, pour trancher une question qui agite le royaume scandinave depuis des mois.