Covid-19 : Les fumeurs moins protégés par le vaccin?

Les fumeurs et les personnes à risque seraient moins bien protégées contre le Covid-19 après la vaccination. D’autres recherches doivent encore compléter ces résultats.

Les vaccins n’auraient pas la même efficacité pour toutes les personnes. C’est ce que des chercheurs italiens ont notamment montré dans une étude publiée par la revue scientifique «Diabetes Metabolism Research & Reviews».

Selon l’étude, les personnes en surpoids, les fumeurs et les personnes souffrant d’hypertension ou d’un trouble métabolique sont particulièrement concernées. Peu après la vaccination, elles présenteraient beaucoup moins d’anticorps contre le Covid-19 que les autres personnes.

Quatre-vingt-six travailleurs exerçant dans la santé, vaccinés avec le produit de Pfizer-BioNTech, ont pris part à l’étude dirigée par Mikiko Watanabe, endocrinologue et spécialiste du métabolisme à l’Université La Sapienza à Rome. Les échantillons ont été prélevés avant la première dose et dans les quatre semaines après la deuxième dose.

Les résultats montrent que le sang des personnes appartenant aux groupes à risque présentait moins d’anticorps contre le Sars-Cov-2 que celui des autres participants. Une analyse plus détaillée a également démontré qu’un tour de taille plus élevé, le tabagisme, l’hypertension artérielle et un délai plus long depuis la deuxième vaccination étaient associés à des taux d’anticorps plus faibles, indépendamment de l’indice de masse corporelle, de l’âge et du sexe.

«Des taux d’anticorps plus faibles ne signifient pas nécessairement que la protection contre le covid-19 est compromise», précise Mikiko Watanabe. Il est par ailleurs nécessaire d’approfondir la question avec d’autres études scientifiques.

L’endocrinologue italienne ajoute encore que «si ces données préliminaires se confirment, nous devrons essayer de trouver des moyens de stimuler le système immunitaire afin que ces patients répondent mieux au vaccin». Elle recommande enfin aux personnes à risque concernées de perdre du poids, de traiter l’hypertension ou d’arrêter de fumer avant la vaccination pour obtenir un taux d’anticorps plus élevé.