Pandémie : Comment savoir si on a un rhume, la grippe ou la Covid ?

En ce début d’automne où les températures ont chuté, le rhume et la grippe vont être rapidement de retour. Des maladies qui peuvent être difficiles à différencier du Covid, compte tenu de la similitude des symptômes.

L’automne marque le retour du froid et de la grisaille et donc comme chaque année, le retour des virus comme celui de la grippe ou le rhume. Sauf qu’en cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, la situation est quelque peu différente. Les symptômes banals qui n’avaient pas pour habitude d’alerter outre mesure comme l’écoulement nasal, le mal de gorge ou une légère fièvre sont désormais pris plus au sérieux et forcent à se demander : est-ce la Covid ? Car en effet, les trois maladies ont des symptômes similaires, ce qui rend leur différenciation difficile.

Ces maladies sont difficiles à différencier car ce sont des virus, des syndromes viraux. «Ce qu’on appelle un syndrome viral en médecine c’est quand on a de la fièvre, des douleurs aux muscles ou des maux de tête», comme l’expliquent les médecins. «Tout ça est assez similaire parce que par exemple, le rhume et la Covid sont de la même famille, ce sont des coronavirus», poursuivent-ils. Si les symptômes sont donc très proches au début, des petits détails permettent par la suite de les différencier.

 

Le nez qui coule, un indicateur

Pour la grippe, on sait par exemple qu’il y a beaucoup de fièvre et que ça clou d’un coup. Pour le rhume, il y a moins de fièvre mais le nez coule, ce qui n’est pas le cas de la Covid. Si le nez coulait lorsqu’on a la Covid, on n’aurait pas besoin de faire des prélèvements tout au fond du nez pour chercher le virus. Dès qu’un enfant ou même un adulte à le nez qui coule il faut donc se rassurer ainsi que tout son entourage : ce n’est pas la Covid, il n’y a donc pas besoin de faire le test.

 

Ces symptômes qui ne trompent pas

Concernant la Covid, il y a en revanche des symptômes qui ne trompent pas. «Si vous avez une perte du goût et de l’odorat, c’est un signe pathognomonique. C’est-à-dire que ce sont des symptômes spécifiques à cette maladie». Inutile donc d’aller se faire tester en cas d’anosmie accompagnée ou non d’autres symptômes, il s’agit très probablement de la Covid.

En clair, avant de s’inquiéter et de vouloir à tout pris se faire tester, faisons le récapitulatif des symptômes propres à ces virus.

Covid-19 : Fièvre, toux sèche, fatigue, perte de goût et d’odorat, courbatures.

Rhume : Toux grasse, éternuements, écoulement nasal, courbatures, mal de gorge.

Grippe : Fièvre, toux sèche, fatigue, courbatures, maux de tête.

 

La vaccination fortement recommandée

Si les symptômes du rhume sont plus généralement moins agressifs, ils sont également plus faciles à différencier que ceux de la grippe et de la Covid qui sont très proches. Le vaccin contre la grippe peut permettre de bien différencier les deux infections. «Même si le vaccin anti-grippal n’est pas fiable à 100%, si vous êtes vacciné et que vous avez des symptômes tels que la fièvre, une toux sèche ou des courbatures, on peut supposer que ce n’est pas la grippe et donc potentiellement la Covid».

De plus, le vaccin permet d’éviter d’avoir deux épidémies qui circulent en même temps dans la population, mais également d’éviter à chacun une double infection. Il est d’autant plus recommandé pour les personnes les plus vulnérables afin de ne pas surcharger les hôpitaux déjà confrontés à la pandémie de Covid-19.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire