Ligue 1-reprise des entraînements : Enfin le bout du tunnel !

Les clubs de la Ligue 1 professionnelle de football, à l’arrêt depuis le 16 mars dernier en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19), vont reprendre les entraînements, en vue de la nouvelle saison 2020-2021, dont le coup d’envoi sera donné le 20 novembre prochain.

 

Selon le communiqué publié par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) le 10 septembre, les clubs sont autorisés officiellement dès dimanche (20 septembre – Ndlr) à renouer avec le travail, après une si longue attente, marquée par la suspension définitive de la saison 2019-2020.

La décision a été prise conformément aux instructions du Premier ministre qui a chargé le MJS d’examiner avec les différentes fédérations sportives nationales, la possibilité d’une reprise graduelle et progressive des activités sportives à huis clos et après adoption des protocoles sanitaires y afférents par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus et le Centre national de médecine du sport (CNMS).

Après une longue période d’hibernation, les joueurs de l’élite vont pouvoir rechausser leurs crampons pour reprendre le travail, même si le retour à l’activité s’annonce d’ores et déjà difficile, estiment les observateurs.

Contrairement aux saisons précédentes, le protocole sanitaire établi pour faire face à la pandémie de Covid-19, a imposé aux clubs d’effectuer d’abord des tests de dépistage qui leur coûteront les yeux de la tête, avant même d’entamer leur préparation effective.

 

La JSK a ouvert le bal

Avant même le feu vert des autorités, la JS Kabylie, en l’absence de l’entraîneur tunisien Yamen Zelfani, était le premier club à reprendre les entraînements le 1er septembre, en effectuant un premier stage à Akbou (Béjaïa), suivi d’un deuxième regroupement à Mostaganem.

De son côté, le CR Belouizdad, champion d’Algérie en titre, a repris les entraînements lundi dernier, sous la houlette du coach français Franck Dumas. Les joueurs se sont retrouvés à la forêt de Bouchaoui, dans le cadre de la première phase de préparation.

Le MC Alger, vice-champion d’Algérie, a également voulu anticiper les choses en soumettant ses joueurs mercredi et jeudi derniers à des tests de dépistage en vue de la reprise des entraînements prévue cette semaine sous la conduite de l’entraîneur Nabil Neghiz, avec au programme un stage à Mostaganem.

Quant aux joueurs du CS Constantine, ils ont été soumis à des tests de dépistage vendredi, alors que la JS Saoura a annoncé samedi, sur sa page officielle Facebook, entamer dimanche  sa préparation en effectuant la première séance d’entraînement au stade 20-Août de Béchar. Elle est programmée en début de soirée et à huis clos, précédée dans la matinée par des examens médicaux auxquels seront conviés les joueurs, notamment ceux du Covid-19 au niveau d’une clinique privée.

Les autres clubs de la Ligue 1 professionnelle, composée désormais de 20 clubs suite au léger remaniement apporté au système de compétition pyramidal, vont retourner à tour de rôle au travail pour se préparer, et ce de façon intégrale au pays, suite à la fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19.

Pour rappel, les membres de l’assemblée générale de la Fédération algérienne (FAF) ont adopté le choix qui prévoyait de désigner les lauréats et les promus, tout en annulant la relégation, au terme de la consultation écrite initiée par l’instance fédérale pour donner suite à l’exercice 2019-2020, définitivement suspendu en raison du coronavirus.

APS