Rechauffement climatique : Les éoliennes au banc des accusés

Selon une récente étude, les éoliennes contribuent au réchauffement climatique en modifiant les masses d’air.

 

Les éoliennes permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre en remplaçant les énergies fossiles, mais elles contribuent au réchauffement climatique. La façon dont les turbines redistribuent les masses d’air chaud et humide dans l’atmosphère est en cause.

Deux chercheurs d’Harvard, aux Etats-Unis, ont calculé qu’alimenter l’ensemble du pays en électricité d’origine éolienne conduirait à réchauffer la température au sol de 0,54 degré dans la partie qui serait recouverte d’éoliennes, et de 0,24 degré sur l’ensemble continental des Etats-Unis.

«L’éolien bat le charbon sur toutes les mesures environnementales, mais cela ne veut pas dire que ses impacts sont négligeables», dit le coauteur, David Keith, professeur d’ingénierie à Harvard.

Par comparaison, la température moyenne sur le globe a augmenté d’environ un degré depuis la fin du XIXe siècle. L’accord de Paris sur le climat appelle les nations à limiter la hausse de 1,5 à 2 degrés pour éviter des conséquences environnementales catastrophiques. Cette étude ne fait toutefois pas de calcul concernant l’ensemble de la planète.

De précédents travaux avaient déjà étudié l’impact des éoliennes sur la température et le climat. Une étude publiée dans la revue Science, avait estimé que couvrir une partie du Sahara avec des éoliennes aurait un effet local sur la température, sur les précipitations et donc, in fine, sur la végétation locale.

Les auteurs de cette nouvelle étude estiment en outre que l’impact des centrales solaires serait dix fois inférieur à celui des éoliennes, pour une génération d’électricité équivalente.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire