Education nationale – Préparation des examens nationaux de fin d’année : La dernière ligne droite !

Plus que quelques semaines avant que les élèves des classes d’examen des différents paliers de l’Education nationale, n’enchaînent avec les épreuves de fin de cycle. Alors que la tutelle s’attelle à préparer et à assurer le bon déroulement de ces examens, les résultats du deuxième trimestre scolaire des trois paliers s’annoncent plutôt «satisfaisants». 

 

Les élèves reprennent le chemin de l’école ce dimanche 7 avril. Il ne leur reste de l’année scolaire 2018/2019 que le troisième trimestre avant les grandes vacances d’été. Un trimestre qui sera très court puisque l’examen de fin du premier cycle de l’éducation nationale de cette année, est programmé pour le 29 mai prochain.

C’est justement aux élèves de la cinquième année primaire d’ouvrir le bal des examens nationaux de fin d’année. Ils seront plus de 810 000 élèves à passer les épreuves de la cinquième année primaire. Les candidats seront examinés d’abord dans la langue arabe prévue de 9h à 10h30 puis dans les mathématiques de 11h à 12h30. L’après-midi sera réservé à l’épreuve de la langue française de 15h à 16h30.

Du 9 au 11 juin prochain, ça sera au tour des élèves de la quatrième année moyen de devoir composer avec le Brevet d’enseignement moyen (BEM). Selon le ministère de l’Education nationale, plus de 630 000 collégiens sont attendus à cet examen dont 193 352 se présenteront en candidats libres.

Le premier jour, les candidats du BEM passeront l’épreuve de langue arabe de 8h30 à 10h30 puis celle des sciences physiques et technologie de 11h à 12h30. L’après-midi, l’examen de l’éducation islamique se déroulera de 14h30 à 15h30 puis celui de l’éducation civique de 16h à 17h.

Le second jour sera consacré aux épreuves des mathématiques de 8h30 à 10h30, de la langue anglaise de 11h à 12h30 et de l’histoire-géographie de 14h30 à 16h.

Au troisième et dernier jour du BEM, sont inscrites la langue française de 8h30 à 10h30, les sciences naturelles et de la vie de 11h à 12h30 puis à la langue amazighe de 14h30 à 16h.

Les élèves de la classe terminale eux, passeront l’examen du baccalauréat du 16 au 20 juin prochain. Plus de 674 000 élèves sont inscrits au Bac 2019 dont 262 415 candidats libres, soit près de 40%.

Etalé sur cinq jours, l’examen du baccalauréat concerne six filières : littérature-philosophie, langues étrangères, sciences expérimentales, mathématiques, techniques mathématiques et gestion-économie, sur lesquelles sont répartis les candidats. Le coup d’envoi de l’’ensemble des épreuves sera donné à 8h30 pour toutes les filières. Celles de l’après-midi débuteront à 15h et certaines d’entre elles se termineront à 18h30.

Seule l’épreuve de l’Éducation physique et sportive (EPS) pour les candidats libres aux examens du Baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen, a déjà commencé. L’examen EPS de la session 2018/2019 a été débuté le 21 mars dernier et se poursuivra jusqu’au samedi 6 avril prochain.

Concernés par cette épreuve, 11 736 candidats libres au BEM dont 8 256 garçons et 3 507 filles, ont été répartis sur 57 centres d’examen au niveau national.

Quant au Bac, 198 262 candidats libres dont 117 526 candidats et 80 736 candidates, ont été répartis sur 187 centres d’examen pour passer l’épreuve sportive.

Dans le but d’assurer le bon déroulement de toutes ces épreuves, le ministère de l’Education nationale s’attelle justement sur les préparatifs des examens de fin d’année pour les trois cycles. Il s’engage ainsi à déployer les moyens matériels et humains pour garantir aux candidats les conditions nécessaires pour la réussite des examens de fin de cycles scolaires. Soulignant que «tout est fin prêt», la tutelle rappelle à cet effet, que le Baccalauréat 2019 s’inscrit dans la «continuité», puisque ses épreuves ne connaitront aucun changement.

 

Un deuxième trimestre plutôt satisfaisant  

Le bilan des résultats du deuxième trimestre de l’année scolaire 2018/2019, révèle que 96,38 % des élèves de la cinquième année primaire ont obtenu la moyenne.

Communiqué par le ministère de l’Education nationale, ce même bilan fait état de 73,28 % des élèves de la quatrième année moyenne ayant eux aussi, réussi à obtenir la moyenne.

Seule la troisième année secondaire se démarque avec un chiffre au dessous des 50 %. En effet, le bilan révèle qu’uniquement 44,50 % des élèves de la classe terminale ont obtenu la moyenne.

Pour le ministère de l’Education, ces résultats sont assez représentatifs puisqu’ils concernent 90,62 % des écoles primaires, 96,4 % des établissements du moyen et 98,05 % des lycées. Il s’agit des établissements qui utilisent la plateforme numérique mise en place par la tutelle.

Toutefois, il est à rappeler que le second trimestre de l’année scolaire 2018/2019 a été marqué par des mouvements de protestation déclenchés par les syndicats autonomes du secteur. Des perturbations qui n’ont pas été justement, sans affecter le rendement scolaire durant ce trimestre.

Katia Sari