Inondations : Vers l’actualisation de la stratégie de protection des villes

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a insisté lundi 4 février à Annaba sur la nécessité de réhabiliter et d’actualiser la stratégie nationale de protection des villes contre les inondations.

Les inondations survenues les 24 et 25 janvier passé à Annaba suite aux fortes pluies «nous imposent à méditer et à réviser la stratégie nationale de protection des villes contre les inondations afin de l’actualiser», a affirmé M. Bedoui qui suivait dans la commune d’El Bouni, en compagnie du ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, et du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, un exposé sur les effets des inondations qui ont affecté récemment plusieurs localités d’Annaba.

«Nous sommes venus à Annaba avec un message fort du président de la République, Abdelaziz Boueflika, recommandant de prendre les mesures nécessaires et de mobiliser les moyens et de traiter les effets de ces inondations et éviter leur répétition», a ajouté le ministre, assurant que «toutes les problématiques posées seront prises en charge progressivement».

«La première étape consistera en des mesures d’urgence à prendre sur le moyen terme et, dès l’exécution des études, les moyens financiers et matériels seront mobilisés pour réhabiliter tout ce qui a été affecté par les inondations», a assuré M. Bédoui.

«Il est nécessaire de tirer des enseignements de pareilles inondations afin de prendre en compte les insuffisances observées lors de l’élaboration de futurs projets», a-t-il ajouté, insistant sur l’évaluation et le traitement des carences pour éviter, à l’avenir, de telles inondations ainsi que sur «l’adoption d’une méthode de travail projetée sur les moyen et long termes».