La chape de plomb

-Ne t’afflige point.. Toutes les vies vont à la mer

– Oui, c’est pourquoi la mer est salée. Elle est faite de nos larmes.

Ces mots sont extraits du roman «Les frères ennemis» de l’écrivain grec Nikos Kazantzaki. C’est tout le drame des harragas qui est dit à travers ces mots.

Nous aurons remarqué que le problème est d’une brûlante actualité et pas un jour ne passe sans qu’une embarcation ne soit appréhendée au large des côtes. Le problème s’est amplifié avec cette sordide information en provenance de Libye où des réfugiés subsahariens sont vendus comme esclaves !

Voilà qui renseigne sur le degré de déshérence d’une Humanité qui a perdu son âme. Si on se met à commercer des êtres humains, c’est qu’il n’y a plus rien à espérer du genre humain.

Ce problème de migrants s’est développé de façon exponentielle avec le fameux printemps arabe prévu soi-disant pour instaurer la démocratie et qui a fini par jeter dans le chaos et la misère les «pays-laboratoires» comme la Libye.

Il y a donc deux sortes de migrants, ceux qui fuient les conflits et ceux qui fuient la mal-vie comme… les Algériens !

Pourtant on ne peut dire qu’ils sont misérables ou qu’ils subissent une situation de guerre. Mais alors pourquoi ces harragas de tout âge ? C’est que la vie est bien morne pour les jeunes et moins jeunes dans ce pays dépourvu de toute activité culturelle, ludique, et tombé sous la coupe de moralistes qui passent le plus clair de leur temps à vouloir régir la vie des autres.

Il y a comme une chape de plomb qui pèse sur la société qui subit un matraquage continu empreint de bigoterie par le biais de chaînes de télé où des prédicateurs passent leur temps à interdire et à vouloir imposer leur vision de la vie.

Une vie copiée sur celle des pays du Moyen-Orient. A tel point que le ministre des Affaires religieuses a décrété la lutte contre le radicalisme prôné par les salafistes et inspiré d’une pratique de l’Islam qui nous est étrangère.

Un Islam rébarbatif fait d’interdits.

Il est paradoxal de vouloir appliquer le wahhabisme en Algérie alors que son pays d’origine l’Arabie saoudite va y renoncer.

Cette chape de plomb pousse les jeunes à la mer avec le désir de vivre tout simplement.

K.A.